Eco-jardiner, un loisir ludique et familial pour une vie plus saine

éco jardiner blog Souriez rose

Nous sommes mi-février, l’hiver vous semble si long… Mais n’avez-vous pas remarqué la végétation qui reprend déjà ?
Merveille; les perce-neiges sont belles, les feuillages des narcisses et des jacinthes sortent de terre, de toutes petites feuilles commencent à se développer sur les rosiers et les arbres fruitiers
Voilà ce qui me motive aujourd’hui à vous parler de jardin !

perce neige blog souriez rose

Jardiner, voici un loisir écologique familial idéal à préparer à la fin de l’hiver et à débuter au printemps !
Non, ce n’est pas qu’une activité de retraités, au contraire, plus vous débuterez tôt, plus vous y prendrez du plaisir tout au long de votre vie !
Jardiner permet aussi de retrouver calme et sérénité, de prendre du temps pour soi, comme dans toute autre activité bien-être finalement.
Cela peut-être aussi très créatif d’élaborer des massifs colorés ou d’imaginer un joli potager.

POUR UN BEAU JARDIN AU NATUREL

Apprenons à observer et aimer la nature.
A accepter qu’il y ait de la mousse, des pissenlits, des pâquerettes, des trèfles et autres soit disant “mauvaises herbes”, des buttes de taupes… Dans la pelouse.
Un beau jardin n’est pas constitué que d’un gazon bien vert sans aucune autre vie. D’ailleurs qu’est-ce que ce gazon ?
Jardiner au naturel, c’est adopter de bonnes pratiques. Vous protégerez ainsi votre santé et celle de votre entourage tout en conservant le plaisir du jardinage. Et vous préserverez votre propre environnement et ses précieuses ressources.
Il suffit d’acquérir quelques réflexes simples, efficaces et, en plus, peu coûteux.
S’assurer que plantes, arbres et fleurs pousseront dans un sol vivant et riche en sels minéraux ; favoriser un écosystème équilibré et diversifié ; consommer l’eau et l’énergie de façon raisonnée ; éviter bien sûr l’emploi de produits chimiques pour ne pas polluer le sol et les ressources en eau potable ; et aussi réduire la production de déchets.
Autant d’actions qui fortifieront vos plantes et vous offriront un beau jardin.

biodiversité blog Souriez rose

ECO-JARDINER, QUELQUES BASES

Les gestes basiques du jardinage écologique :
Nourrir les sols avec des fertilisants organiques et notamment du compost, produit sur place avec les déchets du jardin et de la cuisine.
– Utiliser des semences issues de l’agriculture biologique, excluant tout produit de synthèse.
– Protéger la terre avec des engrais verts.
Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage.
– Préférer l’arrosage au goutte à goutte à celui par aspersion.
Recourir au paillage de la terre pour conserver l’humidité.
Enrichir la biodiversité – facteur d’équilibre écologique – et renforcer la santé des plantes avec des haies diversifiées, une herbe en prairie fleurie, éventuellement une mare, des nichoirs, un hôtel à insectes… en en variant autant que possibles les espèces végétales et les variétés de fleurs. Vous limiterez le développement des maladies et des ravageurs.
– Opter pour une tondeuse à main, voire électrique.

En fin d’hiver justement, étant un peu tôt pour commencer le jardinage, vous pouvez préparer le terrain avec les exemples énoncés ci-dessus, penser aux petits oiseaux, préparer l’hôtel à insectes en famille…

hotel à insectes blog Souriez rose

CULTIVER SON POTAGER BIO

L’essentiel ici est de passer un bon moment en famille à planter, observer, repiquer et récolter toutes sortes de légumes, frais, de saison, savoureux et non traités, que vous pourrez ensuite déguster.
Commencez petit, en carré et avec les légumes les plus faciles à réussir, le temps de vous initier. Vous pouvez également en cultiver certains en pot ou en jardinière sur le balcon pour débuter (ou par manque d’espace de jardin). (C’est ainsi que nous avons eu nos premières tomates l’été dernier.)
Choisissez le bon emplacement, pas trop loin de la maison ni du point d’eau, et en plein soleil.
A noter, plus vous jouerez la variété, plus vous pourrez cultiver longtemps.
Vous pourrez rédiger en famille une liste des légumes à cultiver, la meilleure façon d’impliquer directement vos enfants et de faire les meilleurs choix en fonction des légumes que vous avez déjà l’habitude de consommer en priorité. Par la suite, en vous agrandissant, n’hésitez pas à tenter des variantes de plantes ou légumes que vous ne trouveriez pas en magasin par exemple, qui fasse que votre potager soit unique. Vous pourriez bien surprendre en en parlant autour de vous !
Autre point non négligeable au fait de faire vos propres cultures bio : les économies réalisées !

Ne pas cultiver 2 années de suite la même famille botanique sur la même parcelle de terre empêche l’appauvrissement des sols, l’installation de ravageurs propres à un type de culture et le développement des mauvaises herbes.

LA PERMACULTURE

Reprenant les principes évoqués ci-dessus, je vous promets de vous en dire plus dès cette année 2019 avec nos propres expérimentations !
Pour faire court, ce terme nous vient d’Australie dans les années 1970, il signifie “culture permanente“. Le but est donc de réunir toutes les conditions naturelles possibles en jouant sur la biodiversité afin que votre jardin se construise petit à petit de lui-même (avec votre aide bien évidemment !) et que la matière organique recréée deviennent de plus en plus nourrissante. Ce sont des techniques efficaces et également toute une philosophie, comme l’écologie en général ou la naturopathie par exemple, lorsque l’on entre dans ce type d’univers, notre vision des choses change et l’on peut vite se passionner pour le sujet, surtout lorsque l’on tend de plus en plus à se rapprocher de la nature et du bien-être. Observations, lectures, échanges avec d’autres cultivateurs… On s’enrichit tous les jours un peu plus.
Un truc tout bête, j’ai depuis peu un compost dans mon jardin, je le “nourris” tous les jours et cela va peut-être vous faire sourire mais commencer à voir de plus en plus de vers de terre se régaler dedans est une réelle satisfaction (vivement du bon terreau) !

APPRENDRE A JARDINER A VOS ENFANTS

jardinage avec les enfants blog Souriez rose

Les enfants sont curieux de nature. Et le jardin peut faire figure de véritable école de la vie.
D’ailleurs, ne pensons-nous pas que les enfants dès la maternelle devraient apprendre un faire un potager ? Et globalement à vivre sainement et préserver leur santé ?
A travers la germination de la graine, ils découvriront la naissance de la vie, puis ils apprendront les soins à prodiguer pour aider la plante à grandir, et plus tard ils pourront récolter les différents légumes et plantes aromatiques.
Quelle fierté en plus de cuisiner et manger ce que l’on a semé !
Evidemment le moment est parfait pour transmettre un certain nombre de gestes simples à vos enfants, tout en leur donnant l’occasion de faire par eux-mêmes et en les guidant dans leurs expérimentations et découvertes.
Le spectacle, toujours changeant, au fur et à mesure de la croissance des légumes, ne pourra par ailleurs qu’émerveiller petits et grands, c’est un rapprochement vers la nature.

About Author

Related posts

Comments ( 4 )

  • Olivia Ladybird

    Ton article m’a donné envie d’avoir un jardin ! Merci pour tous tes conseils, notamment à propos du potager, je rêve d’en avoir un, ça m’a donné quelques pistes 🙂

    • Souriez_rose_Pep

      Coucou Olivia, merci à toi pour ton commentaire, tu verras, tu en parleras aussi quand tu commenceras 😉

  • Lili

    Super article qui donne des idées 🙂
    Merci pour tes précieux conseils. Tu fais cela depuis quand ?

    • Souriez_rose_Pep

      Merci Lili ! J’ai découvert l’an dernier et cette année nous sommes tous motivés pour sauter un plus grand pas 😉

Leave a Comment