Jusqu’où peut mener la maladie…

double personnalité encéphalite blog souriez rose

Avez-vous déjà vu ou entendu parler du film “Brain on fire” ?
Aujourd’hui je n’ai pas choisi un sujet facile, ni qui donne le sourire rose. Ce film m’a touché alors je souhaitais simplement aborder ce sujet.

Je l’avais mis de côté car la bande-annonce m’avait fait penser à mon vécu et je redoutais un peu de le regarder.

Attention si vous souhaitez le regarder ne lisez pas mon article !! Enfin si, mais après !

Pour moi c’est maintenant chose faite et malgré les larmes je ne regrette pas car j’ai découvert une nouvelle maladie, finalement pas si éloignée de la mienne mais très lourde.
Alors, ce que je ne savais pas avant de le voir, c’est qu’il s’agit d’une histoire vraie…
Depuis 2 ans maintenant que j’ai pu découvrir ce qu’est la médecine, j’avoue que je ne suis pas surprise par les réactions des médecins dans le film.
Sauf que nous sommes aux USA et que je m’attendais à de meilleures mentalités qu’en France.
Au final, un médecin reste un médecin… Il faut trouver les perles rares.

Ce film nous présente donc une jeune femme pleine de vie, débutant brillamment sa carrière de journaliste.
D’un coup tout bascule par l’arrivée de symptômes divers pouvant faire penser à une Fibromyalgie ou encore une maladie infectieuse par exemple.
Elle réalise un certain nombre d’examens sanguins et images mais l’on ne lui trouve rien d’anormal. Classique.
Ses troubles deviennent pourtant de plus en plus étranges du côté cérébral.
Ainsi déduira-t-elle elle-même qu’elle doit être bipolaire, puis encore atteinte de troubles de la personnalité multiple.
Le film nous tient en haleine jusqu’aux 10 dernières minutes.
Son cas est devenu dramatique jusqu’à ce que 2 médecins se penchent sérieusement sur elle et son dossier.
Un dernier examen ; une ponction cérébrale révélera une maladie auto-immune nommée Encéphalite à anticorps anti-récepteurs NMDA.

QU’EST-CE QUE L’ENCEPHALITE A ANTICORPS ANTI-RECEPTEURS NMDA ?

C’est une maladie auto-immune (lorsque son propre organisme se retourne contre soi) rare du cerveau. Les propres anti-corps produits par le système immunitaire du corps s’attaquent à des protéines gérant les impulsions électriques du cerveau (récepteurs NMDA), essentielles aux fonctions autonomiques. En fait l’organisme se trompe et prend ces protéines pour des intruses.

D’après le site https://www.antinmdafoundation.org, les symptômes sont :

Symptômes semblables à la grippe
Déficits de mémoire, y compris une perte de la mémoire à court terme
Troubles du sommeil
Troubles de la parole – le patient n’est plus capable de produire un langage cohérent ou pourrait être totalement incapable de communiquer
Troubles cognitifs ou de comportement – pensées confuses, hallucinations, pensées délirantes, comportements désinhibés
Crises épileptiques
Troubles du mouvement – généralement des bras et des jambes, de la bouche et de la langue, mais peut inclure des spasmes du corps entier.
Perte de conscience – le patient peut être semi-conscient ou tomber dans un coma.
Dysfonction autonomique – respiration, rythme cardiaque et pression sanguine erratiques, perte de contrôle de la vessie et des intestins.
Hypoventilation centrale – le patient pourrait arrêter de respirer et avoir besoin d’une machine à respiration mécanique.
La vision et/ou l’audition pourraient aussi être touchés.

INTERVIEW DE SUSANNAH CAHALAN (vidéo en anglais)

 

About Author

Related posts

Comments ( 8 )

  • Laurine

    J’ai adoré ce film ! Une belle histoire qui en effet se termine bien grâce à un médecin qui sort de sa réserve et ose se dire que ça peut être autre chose. Une belle leçon de vie aussi car il faut profiter de chaque jour on ne sait jamais de quoi demain sera fait

    • Souriez_rose_Pep

      Tout à fait 🙂

  • Emmanuelle CM

    Je ne connaissais pas ce film. Au vu du sujet principal, il doit être très prenant et touchant. Il m’a l’air intéressant donc je te remercie pour cet article qui m’a permis de découvrir ce film.

    • Souriez_rose_Pep

      Merci à toi pour ton intérêt 🙂

  • Cj-envadrouille

    Je ne connais ni le film, ni cette maladie. Merci de nous avoir éclairé à ce sujet. Quel courage .

    • Souriez_rose_Pep

      Merci pour ton intérêt 🙂

  • Mademoiselle A

    Merci pour ce partage… Pour être passée par là, je connais le parcours terrible des maladies à symptômes un peu fourre tout.. Et j’ai eu de la chance, il ne m’a fallu “que” 2 ans pour que le bon diagnostic tombe et que je commence à être soignée plutôt que traitée comme une folle… Bref, j’ai lu ton article mais j’irais quand même voir le film 😉

    • Souriez_rose_Pep

      Merci pour ton commentaire, si tu n’es pas guérie, j’espère que tu es au moins bien soignée… Parce que la pose du diagnostic c’est déjà effectivement pas rien, mais ne parlons pas ensuite des traitements… Oui n’hésite pas 🙂 Je ne le trouve pas parfait, la fin est trop rapide, semble trop facile mais en ayant vécu ce genre d’expérience c’est un film qui plait forcément.

Leave a Comment