Mes débuts de blogueuse : Quelques astuces

devenir blogueuse

POURQUOI AVOIR CRÉÉ MON BLOG ?

Et bien je me suis retrouvée dans une période de break pendant laquelle je commençais à tourner en rond.
J’ai donc réfléchi à reprendre une activité en douceur qui me permettrait à la fois de faire retravailler un peu mon cerveau, de me libérer, de m’exprimer sur des sujets qui me tiennent à cœur et de reprendre confiance en moi.

Si vous hésitez à créer le vôtre, ou si vous recherchez aussi un exutoire, un loisir qui vous libère et vous fasse partager des choses avec autrui, même si vous n’êtes pas un grand narrateur, foncez ! Cela ne vous engage à rien, si ce n’est pas votre truc vous allez vite le lâcher. Mais si au contraire vous vous sentez de plus en plus inspiré(e) et en quête perpétuelle d’idées, vous êtes sur la bonne voie et vous y trouverez un réel plaisir.

J’AI TROUVÉ : JE VEUX ÊTRE “CHERCHEUSE DE TRÉSORS” !

J’adore faire des recherches sur Internet et creuser. Seulement voilà, que faire de cette idée ? S’en créer un job ?
Faire des recherches pour qui, pour quoi ?

Sachant que mes inspirations du moment étaient clairement dirigées vers la santé, j’ai tenté de créer un premier blog.
Le nom m’est venu en pleine nuit pendant un court brainstorming. Voyons, j’aime le rose, je veux un blog qui permette de soutenir et d’aiguiller des gens, qui, par la même occasion, me procure des bienfaits à moi aussi, qui puisse redonner le sourire en général…
Et d’un coup j’ai pensé à “rire jaune“, une situation que je connaissais trop bien et qui correspondait également à ma cible.
Rire rose” faisait un peu trop, “sourire” c’était plus doux. Et comme je m’adresse à vous directement et bien “Souriez rose” est né !
J’ai bien sûr cherché ces termes sur Internet pour m’assurer qu’il soient peu ou pas utilisés et excellente surprise, je n’ai retrouvé cette idée nulle part. Dès le lendemain, c’était parti !

la naissance du blog souriez rose

LA CRÉATION DU BLOG

Je voulais un blog crédible, j’ai donc tout de suite pensé à WordPress que j’utilise déjà pour faire des mises à jour sur le site Internet de l’hôtel dans lequel je travaille en parallèle.
Seulement je ne savais pas qu’il existait 2 sortes de WordPress. En tappant dans GoogleCréer un blog avec WordPress” je suis tombée sur une solution gratuite qui m’a bien plu. Il s’agit de wordpress.com.
En effet, il n’y a plus qu’à se laisser guider, tout est prêt, les thèmes ont déjà un design intéressant et leur équipe s’occupe des mises à jour et du référencement.

Mais… Je n’ai publié que 2 articles et j’ai déjà dû changer au moins 8 fois de thème. Pourquoi ?
Parce qu’au final aucun ne me convenait totalement et impossible de les personnaliser. Et bien la conséquence c’est que si notre blog ne nous plait pas à 100%, nous manquons dès le début de motivation pour l’alimenter.

Autre réflexion ; avec une adresse de site “nom.wordpress.com”, on se sent comme locataire ou plutôt “hébergé à titre gratuit” (comme on doit notifier sur la fiche des impôts quand on vit dans la propriété de quelqu’un d’autre :D), et non propriétaire de son site, de son bébé.
En faisant quelques recherches sur Internet, j’ai vu que les gens optaient plutôt pour wordpress.org, le logiciel gratuit qui te permet de créer toi-même ton site Internet, mais attention en autonomie, il n’y a plus rien pour te guider.
Pour cela, je trouve qu’avoir déjà des notions de WordPress est important, on a ses repères, on perd moins de temps. Mais sachez qu’avec Internet, on trouve des tutoriels partout pour s’aider donc ce n’est pas infaisable de se lancer sans expérience.

Avant de sauter le pas je suis tombée sur une vidéo de WP Marmite qui m’a convaincue. Alors je n’ai pas choisi le même hébergeur qu’eux mais tout se fait pas à pas.
Connaissant les thèmes gratuits de WordPress que je ne souhaitais pas réutiliser (c’était l’un des objectifs du changement de formule), je suis allée visionner des thèmes de blogs payants sur le site Themeforest. Je ne vous cache pas que j’ai passé plusieurs heures et même plusieurs jours avant de me décider sur ma pré-sélection. Je voulais que ce blog soit féminin, à mon image mais aussi qu’il fasse professionnel car lorsqu’on commence à payer pour avoir un site Internet, on a aussi espoir que celui-ci soit rentabilisé. Et puis, on est bien plus crédibles auprès des lecteurs, un “vrai” site attire plus qu’un blog qui semble amateur.
J’ai donc aussi réfléchi à cibler différemment mon blog. Travaillant beaucoup dans le milieu du mariage, je me voyais bien en parler, trouver des supers trésors :D, mais un blog santé + mariage, ça ne colle pas ensemble. Alors j’ai choisi lifestyle et mariage pour viser des discussions plus larges. D’autant plus que j’ai une famille, avec des enfants et que je peux être inspirée aussi par des sujets en relation avec.

Avec un blog mariage je peux également proposer mes prestations, en l’occurrence pour moi la “recherche de trésors” (= recherche de prestataires et lieux à la carte sur demande) et reportage vidéo de mariage. Pour information, blogueuse peut-être un job à part entière et existe dans la liste officielle des Auto-Entreprises. On utilise son blog comme support de communication.

Avant d’acheter mon thème, j’ai acquis un nom de domaine. Grande étape car on ne peut plus reculer après, mais déjà une première satisfaction que d’avoir son identité propre. Il faut prendre une formule hébergement + nom de domaine car wordpress.org, contrairement à WordPress.com ne le gère donc pas. Vous pouvez également prendre vos 2 formules chez 2 fournisseurs différents.
ça y’est, souriez-rose.fr existe !
Vous savez donc maintenant que vous avec 2 abonnements annuels : l’un pour le nom de domaine, l’autre pour l’hébergement.
A la fin de la commande, l’hébergeur vous propose de télécharger le logiciel WordPress. C’est facile et rapide.
Une fois celui-ci installé, je valide l’achat de mon thème. Toujours grâce à WP Marmite, je suis les indications pour l’installer et à partir de là il faut se débrouiller !

Avec votre thème, vous avez un tutoriel, mais quand vous ne maîtrisez pas, vous mettez quand même un peu de temps à tout comprendre, à savoir ce qui est où (surtout que c’est généralement en anglais en plus). Vous vous dites qu’il y en a de partout et… C’est pas faux !
Et puis oui, vous avez acheté votre thème mais votre site Internet est vide et vous ne retrouvez pas grand chose de la démo qui vous a tant séduit, il faut tout construire ! Cela demande calme et concentration impérativement, et bien sûr, tutos au moindre doute.
J’ai rapidement compris que je pouvais récupérer la démo pour servir de base à mon site et après quelques méticuleuses manips je me la suis appropriée. Mais j’ai transformé le thème petit à petit pour qu’il devienne complètement mien (changements de couleurs, de forme d’encarts…). Au final, le thème sur lequel j’avais craqué à bien changé ! Et j’ai adoré faire cette personnalisation.

Après, pour mettre à jour les contenus il faut un temps d’adaptation également, il faut chercher partout où sont les photos, où sont les textes, où sont les en-têtes et pieds de page… C’est un peu un casse-tête mais une énorme satisfaction quand vous avez compris le truc et que votre bébé se développe.

WP Marmite en parle mais je vous le dis aussi : dès que votre blog est quasiment prêt, vous pouvez installer un plugin qui s’appelle Yoast SEO et qui vous permet de rentrer les descriptions et mots-clés qui attireront peu à peu l’attention de Google pour votre référencement. En quelques jours, mon site Internet a bien été identifié par Google et est ressorti en première position à la recherche de “Souriez rose”.

Autres astuces de référencement : dans les textes de vos contenus, n’hésitez pas à y insérer des titres et des mots clés importants qui permettront aux internautes de tomber facilement sur votre page ou article. En effet, Google repère ces signes pour le référencement et sait ce qu’il doit mettre en avant. Mettez les également en gras, soulignez-les…

Idem pour les images, les renommer avant de les incorporer, ex. : “ceremonie_blog_souriez_rose.jpg” au lieu de “1246.jpg”. Quand vous les téléversez entrez un titre cohérent, une description et un texte alternatif qui vont avec. Pensez aussi à vérifier le poids de votre image avant de la téléverser afin qu’elle soit qualitative mais ne contribue pas à l’alourdissement de votre site.

Mes dernières astuces pour cet article :
J’ai installé :
Mailchimp pour la collecte des adresses e-mails et la création de newsletters
Google Analytics pour les statistiques
Tawk to pour pouvoir tchater en direct, recevoir des messages plus facilement, des adresses e-mails et des statistiques

Régulièrement je check et compare mes statistiques, sachant que les vues qui s’affichent sur mon blog sont plus fiables que celles des 2 autres logiciels, mais en regardant les différentes données je peux cibler davantage ce qui attire le plus les lectrices, les sujets ou thèmes qui fonctionnent le mieux pour mes prochains articles.

Pour vous former un minimum sur les joies de devenir blogueuse, je vous suggère le blog “Trucs de blogueuse” qui vous donne des astuces pour écrire vos articles, pour vous référencer, pour vous développer… Pour bien débuter quoi !

Enfin, j’ai référencé mon blog sur Hellocoton (Femme Actuelle), c’est un réseau leader en matière de blogs et l’une de mes plus grandes visibilités à ce jour avec Facebook.
Ne négligez surtout pas les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google Plus, Instagram, Pinterest… Pour moi, c’est la meilleure solution pour vous faire connaître et l’interaction avec les internautes est géniale !

Bon courage et bonne chance à vous !
N’hésitez pas à parler de moi si mon article vous a plu ! 😉
Et bien sûr, je me tiens à votre disposition pour toute question ou information complémentaire.

About Author

Related posts

Leave a Comment